« Je suis mort parce que je n’ai pas le désir ;
Je n’ai pas le désir parce que je crois posséder ;
Je crois posséder parce que je n’essaye pas de donner ;
Essayant de donner, on voit qu’on n’a rien ;
Voyant qu’on n’a rien, on essaie de se donner ;
Essayant de se donner, on voit qu’on n’est rien ;
Voyant qu’on n’est rien, on désire devenir ;
Désirant devenir on vit. »

René Daumal, Mai 1943

Merci à Florent Lumbroso, dont vous pouvez suivre les poèmes musicaux sur son compte Facebook.

Lu 84 fois

Téléchargez l'article au format