« Ceci est mon sexe » : un (putain d’) pied d’enfer !

 Elle s’appelle Trixie(-)Rose, et le reste est encore plus fou…

 

Il me tardait de recevoir le livre. J’ignorais qu’il était déjà dans ma boîte aux lettres quand, au milieu de la nuit de la fête de la musique, un bruit de métal me sortit de mon sommeil paradoxal… Encore imprégné des rêves desquels je sortais et dont je ne me souvenais plus tout à fait le contenu sinon quelques éparses sensations, je réalisai au bout d’un petit moment qu’il y avait là urgence. Dans ces cas-là, on préférerait sans doute être visité par Trixie et Ziggy, du moins peut-on le supposer quand on n’a pas encore lu le livre… Je dus me mettre dans la peau du lion qui flaire un danger et protège son repaire… Et puis plus rien, sinon le sourd écho des battements de mon coeur en panique. Le dimanche fait de démarches obligées et de bon temps à s’accorder néanmoins, s’orienta vers une soirée dont je ne soupçonnais pas les bienfaits. Je trouvai dans ma BAL, que je n’ouvre que rarement, une enveloppe-bulle, sorte de lange blanc protecteur, et sur laquelle se dessinait une écriture à la fois inconnue et familière. Un brin de douceur dans le tumulte urbain… Il enveloppait un trésor tant attendu, arrivé par magie, me plus-je à penser. Un trésor comme un gros bonbon rose, une gourmandise dont on se régale d’avance…

Parti pour une cantique, je me suis laissé happer par cet  »univers barré et barock » (dixit l’auteure), peuplé d’êtres aux charmes complexes et portés par une écriture à la fois scénaristique, romanesque et subtilement sensuelle, alliant dans un juste équilibre le langage cru des personnages et la prose poétique. J’ai fait au fil des jours la connaissance d’une palette détonante de personnages dont les qualités et les travers sont croqués sans concession aucune ni complaisance, embarqués dans des voyages souvent acides, très visuels. D’ailleurs, au fil des chapitres, et au regard de l’évocation multiple par l’auteure de Tarantino et autres références cinématographiques, on se plaît à se demander à quoi ressemblerait la version ciné de ce roman à la B.O explosive… Sans doute à un pied d’enfer !

Depuis deux semaines, ouvrir  »Ceci est mon sexe » m’est devenu un rituel quotidien, ma dose, mon petit plaisir solitaire du soir (et du matin)- quoique ce livre pourrait être lu à plusieurs… Ce moment où Ziggy et Pipo ne font qu’un avec la mère nature, dans une  »symphonie sanguine et végétale’‘, est sans doute le passage le plus merveilleux du début du livre, le plus réjouissant.

Tandis qu’ailleurs, on jubile à écouter, aux côtés de Trixie, une ode à l’amour universel via, entre autres, l’évocation d’un Jésus vivant, humaniste et féministe, l’auteure nous invite tout du long à plonger dans une fontaine miraculeuse que l’on voudrait vouée à ne jaillir que pour ne jamais s’arrêter.

Et si l’amour est ici célébré, le roman nous rappelle que, comme le montre la couverture, la paix que symbolise la colombe est sans cesse menacée par l’arme de quelque obscurantisme planquée derrière des subterfuges. D’ailleurs, Gary à un moment le dit :  »On est en guerre. La liberté, c’est un bien précieux qui n’est jamais acquis. Jamais.’

Bref, l’un des livres les plus enthousiasmants de ce début de XXIè, et de l’an I après T.R ! 

Tof ‘

Hugo : Roman http://www.hugoetcie.fr/Hugo-Roman/Catalogue/Ceci-est-mon-sexe

 »Ceci est mon sexe », de Claire Barré – disponible :

* http://livre.fnac.com/a6967056/Claire-Barre-Ceci-est-mon-sexe

*http://www.amazon.fr/Ceci-est-sexe-Claire-Barr%C3%A9/dp/2755614994

~

LITTLE SONG FOR TRIXIE

Cantique unique

Trixie sensuelle

Ainsi soit-Elle

~

D’extras extases

Trixie sexuelle

Rose et pollen

~

Psychédélik

Trixie charnelle

Peau caramel

~

Sexy son blaze

Trixie dentelle

Sous la fontaine

~

Listen my little song

For Ziggy &  »Trixie Rose »

Trixie Rose

~

Happening mystique

Trixie métisse

Universelle

~

La mydriase

Trixie délice

En porcelaine

~

Barock, beatnik

Trixie se tisse

Un univers

~

Puis sans emphase

Trixie s’éclipse

Belle et sans chaîne

~

We know the road is long

For Ziggy &  »Trixie Rose »

Trixie Rose

Lu 1708 fois

Téléchargez l'article au format

2 thoughts on “« Ceci est mon sexe » : un (putain d’) pied d’enfer !”

  1. Pingback: LITTLE SONG FOR TRIXIE – LAT (Livres À Télécharger)
  2. Trackback: LITTLE SONG FOR TRIXIE – LAT (Livres À Télécharger)
  3. apartment says:

    Hi there, You have done a great job. I’ll definitely digg it and personally suggest to my friends.
    I am confident they will be benefited from this website.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.