livres-a-telecharger

Ma princesse des’airs

D’un tour de main toutes les fleurs ont éclos. Humm que ce vin chaud était bon !!

J’en ai entendu une autre, ce qui caractérise l’homme et le distingue des animaux serait la folie, son grain de folie et ta lettre confirme le dire.

L’homme roule à l’extraordinaire. Mettre de l’ordinaire dans la vie, ça rend malade, glace le sang et les neurones ne sont plus alimentées librement, elles se compactent, se resserrent et alors là bye bye plus rien ne passe.

Je vais encore parler de reproduction, décidément ton pain d’épices est puissant. Tracer la périlleuse ascension des spermatozoïdes pour arriver en haut du col n’est pas l’objet. Mais au milieu du parcours ils sont arrêtés par une sorte de filet, dont les mailles sont plus étroites que leur tête et seul le désir, la fabrication d’œstrogènes, vient détendre le treillage, permettant aux plus vigoureux d’arriver aux trompes, sélection des plus astucieux. Bref, tu auras compris la nécessité de l’extraordinaire folie. Après lorsque tu arrives on peut te faire croire à l’ordinaire et te tromper sur la réalité, car elle est invisible pour nos yeux. Sacré petit prince..

J’aime lire ta nouvelle vie, nourrie par les vents chauds, les eaux claires, les fruits de la terre. J’aime partager un verre de vin dans cette cabane colorée de la folie humaine, celle qui nous rend si extraordinaires. J’aime partager la soupe et les rires de ta communauté. J’aime le souffle de tes mots.

Air

Lu 133 fois

Téléchargez l'article au format