(Mag’rites initiatiques)
« Vous êtes ici… » De cette « passacaille baroque qui vient contrarier une harmonie reptilienne, mouvante, jamais prévisible », selon son auteur B. Burgalat, est né le point de départ d’un nouveau voyage en 2ch dans l’esprit fertile de Solucide. Vous êtes ici, blottis dans la 2ch sans retouche qui arpente une route perpétuelle, soudain attirés par un détail dans le paysage qui vous avait échappés. Sur le bas-côté, Nino lève le frein à main. Portes ouvertes et lèvres closes, vous descendez, saisis peut-être par un monstre, peut-être par la beauté. Peut-être par la beauté du monstre. Vous êtes ailleurs déjà, et vous vous envolez…
Encore assis sur la banquette arrière, Flo feuilletait un bouquin sur Magritte.
– Ceci n’est pas un mag, suggérait-il.
– Ok, on a un consensus, valida Zack.
– Liberté, je crie ton nom !, rappela à juste titre Solucide.
C’est ainsi que, dans l’équilibre d’un triptyque de caractères qui se complètent, naquit « La fureur du peintre en bâtiment ». 🚬

Lire le Mag 8 en format PDF ici :

👉 En format MAGAZINE

Lu 164 fois

Téléchargez l'article au format