Des plumes fatiguées

livres-a-telecharger

Des plumes fatiguées.

 

Des plumes fatiguées font fouillis dans sa tête,

Plumes usées d’écrire en l’âme parcheminée

Rangées en un coin où l’amertume les rejette :

L’illusion révélée empoisonne la pensée.

 

Des plumes fatiguées plantées sur les rivages,

Les rivages d’or où le grand migrateur dort

Du repos imposé par les  limitations de l’âge ;

L’alizé aiguise ses ailes pétrifiées ?

 

Des plumes fatiguées réveillent leur envol.

Vois ses yeux éblouis dans l’azur immobile

Traçant des arabesques sans que son corps décolle :

Le rêve a ses limites tout devient difficile.

 

Des plumes fatiguées ayant trop jeté l’ancre,

Persuadées d’avoir enfin trouvé l’asile

Dans l’œuvre des mots bleus qui s’enivrent de l’encre,

Structurant des radeaux que retiennent les îles.

 

Des plumes fatiguées agitent leurs fantômes

En de folles étreintes, d’intermittents sommeils ;

Il est des souvenirs qu’il faudrait qu’elles renomment :

Dans ce temps qui passe rien n’est jamais pareil.

 

Des plumes fatiguées s’inventent des silences

Où les muses absentes en disent bien plus long ;

Sur les pages blanches, elles perdent l’impatience :

Plus besoin de mettre les carrés dans les ronds.

 

Pierre WATTEBLED- le 3 juin 2014.

 

 

 

 

 

 

Lu 205 fois

Téléchargez l'article au format

Author: Pierre WATTEBLED

Je suis né à Saint Valéry sur somme,notre famille a habité successivement à Abbeville, Béthune et Arras. Etudes secondaires compliquées, j'ai exercé plusieurs métiers, employé de banque,représentant- merchandiser, ambulancier, et j'ai fait une école aux PFG ce qui m'a permis d'être directeur d'agence. Aujourd'hui , je suis retraité et vis à La Biolle( Savoie) un petit village situé à 5 kms du lac du Bourget et 25 kms du lac d'Annecy ( Haute-Savoie). Nous avons eu quatre enfants et treize petits-enfants. Passionné de cyclisme, de ballades en montagne. J'ai publié en 2005 " l'enfant de paille". Autrement je publie sur des forums de poésie et quelques blogs sur le web.

1 thought on “Des plumes fatiguées

  1. La fatigue, la traversée d’un long désert sans panneaux, l’impression de tourner en rond…
    Sans compter l’orage qui interrompt la marche en avant.
    L’échappée aura tout de même été belle même si la fin ne justifie pas les moyens.
    Au suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.