livres-a-telecharger

Des plumes fatiguées.

 

Des plumes fatiguées font fouillis dans sa tête,

Plumes usées d’écrire en l’âme parcheminée

Rangées en un coin où l’amertume les rejette :

L’illusion révélée empoisonne la pensée.

 

Des plumes fatiguées plantées sur les rivages,

Les rivages d’or où le grand migrateur dort

Du repos imposé par les  limitations de l’âge ;

L’alizé aiguise ses ailes pétrifiées ?

 

Des plumes fatiguées réveillent leur envol.

Vois ses yeux éblouis dans l’azur immobile

Traçant des arabesques sans que son corps décolle :

Le rêve a ses limites tout devient difficile.

 

Des plumes fatiguées ayant trop jeté l’ancre,

Persuadées d’avoir enfin trouvé l’asile

Dans l’œuvre des mots bleus qui s’enivrent de l’encre,

Structurant des radeaux que retiennent les îles.

 

Des plumes fatiguées agitent leurs fantômes

En de folles étreintes, d’intermittents sommeils ;

Il est des souvenirs qu’il faudrait qu’elles renomment :

Dans ce temps qui passe rien n’est jamais pareil.

 

Des plumes fatiguées s’inventent des silences

Où les muses absentes en disent bien plus long ;

Sur les pages blanches, elles perdent l’impatience :

Plus besoin de mettre les carrés dans les ronds.

 

Pierre WATTEBLED- le 3 juin 2014.

 

 

 

 

 

 

Lu 212 fois

Téléchargez l'article au format