En Arménie aussi, le printemps se montrait précoce. En cette nuit tiède, le ciel couvert annonçait un orage et Miridjan s’apprêtait à frapper à la porte de Diane. Il portait sur ses bras tendus une longue tunique en lin et une large ceinture brodée de fils d’or. Il était resté sur le seuil, les bras…