C’est seul et un peu perdu qu’elle me trouva, elle, la belle Hélène de mes madeleines impérissables……