• 4 décembre 2022 1 h 57 min

Mois : novembre 2011

  • Home
  • Bref itinéraire ordinaire d’un enfant de novembre qui rêvait d’être un sylviculteur…

Bref itinéraire ordinaire d’un enfant de novembre qui rêvait d’être un sylviculteur…

On se demandera -ou pas- comment se fesse qu'un homme censé fêter en grandes pompes sa trentaine se remette à ressentir comme jamais auparavant cette sensation qu'il n'a sûrement jamais…

Chroniques du ver sot : Chez Bébert

Chemin faisant, évitant les radars malfaisants, j'atterris en un lieu indescriptible : une espèce de bazar-épicerie à l'ancienne coincé entre deux hyper marchés énormes. Et cette enseigne qui clignote au…

4. Le somnanscribaupinard

Le vieux Margosa tenait son quai de métro comme un capitaine de navire. De l’aube à l’aube.  Du lundi au dimanche, ou presque. Il lui arrivait, une fois par quinzaine,…

LAT, altruiste?

Il existe des mots qui réveillent comme un coup de fouet qui claquerait dans le vide.  Ce matin, le mot qui m’a fait l’effet d’une soupière de café sucré au…

Chroniques du ver sot : La mégapole

Faut dire qu'elle s'y emploie, la Paule, à ne pas rester très mince: elle refuse de boire de l'alcool pour ne pas choper de délirium et elle fait bouffer ses…

Labyrin2ch’

Tous les labyrinthes mènent à la Deuch’ ! (texte inédit pour le Mag2ch')

3. La somnanscribrouillonanarde

 Si Heidi voyageait autant c’est qu’elle prisait plus que tout les transports en commun. Ses pérégrinations la poussaient sur les routes depuis deux décennies maintenant. Elle n’avait pas fait le…

Nouveauté LAT : Un Mag c’est bien, un recueil de nouvelles, c’est mieusse !!!!!!!!!!

    En ces temps incertains de crise omniprésente que reste-t-il de nos amours ? Telle est la question que LAT se pose  avec l’espoir de voir naître pour Noël  un…

2. La somnanscribrouillonnarde

Heidi Simpson avait démarré la deuch’ au moment même de la déflagration, aussi ne prit-elle conscience de son intensité que lorsqu’elle passa une main gantée sur le rétroviseur qu’elle avait…

Histoire pathétique d’un beauf de France

Riez ! Riez pendant que la vie vous le permet et, en lisant ces quelques histoires, sachez que j’ai pris grand plaisir à les écrire en pensant à ce génie…