26 octobre 2021

6 thoughts on “Premier Baiser

  1.  » C’est de ce temps-là … pendants de corail qu’on cueille en rêvant  » Faut’ il en garder au cœur, une plaie ouverte ou en garder, le souvenir de ce goût des cieux ? J’aimerai toujours … Merci Slévich pour cette offrande en branche-feuille.

  2. C’est léger et frais comme un baiser à la menthe sur la nuque en plein été ! Que c’est bon ! Je n’ai pas pu résister : imprimé, affiché juste en face de mon clavier et je déguste ce trait délicieux chaque fois que je lève les yeux.
    Merci de me redonner goût à la poèsie.

  3. Moi, violent ? Non, non… ^-^ Certes, il est court le temps des cerises, mais n’est-ce cette brièveté qui permet de le vivre si intensément et de s’en souvenir jusqu’à la fin de nos jours ? du moins, si on le vit, ce qui relève d’autre chose – gyabo

  4. Bonjour Hosannam. »Imprimé, affiché »… je n’en attendais pas autant… mais je suis très heureux si tu as pu ressentir un coup de coeur et revenir vers la poésie… Merci de ta lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.