• 4 décembre 2022 2 h 46 min

L’heure présente

 » (…) Le moindre mot
A dans sa profondeur une musique,
Le phonème est corolle, la voix, c’est l’être,
Qui peut fleurir, dans même ce qui n’est pas. »

Yves Bonnefoy, Extrait de « L’heure présente »

(photo: Catherine Grangier)

Lu 46 fois

Téléchargez l'article au format

Bakachild

" Mais si j’enfonce un mot violent comme un clou je veux qu’il suppure dans la phrase comme une ecchymose à cent trous." A. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.