26 septembre 2021

4 thoughts on “Roman chorale 7

  1. Même la lune dira sans caprice,  » ce lieu des dieux créateurs me plaît. Mon chat et mon miroir, je campe ici. au bord du sac en toile de chanvre.Déjà enivrée de vous tous.  » Dommage que je doive aller dormir quand tout le rêve continue en silence. Soupirrrrrr.

  2. quelle joie de lire d’une traite trois épisodes si différents, dans des styles parfois à l’opposé mais d’où jaillit la même fébrilité, la joie d’écrire et partager une histoire qui ne cessera d’aller dans tous les sens, pour notre plus grande bonheur.
    relevons tout de même ici, un style qui ne cesse de s’étoffer au fil de la lecture, c’est beau l’inspiration lorsqu’elle s’illustre d’elle-même, sans fioriture ni faux semblant. A croire qu’à Détroit, on ne triche pas. Face à chacun de ses démons, pas question de tergiverser, quitte à y rapatrier ses folles obsessions.
    Thank you for that and wait and read.

  3. Cette dame Bates doit être très psychosique pour troubler aussi le réseau téléphone. Mais tant qu’elle ne trouble pas ton style, tout va bien. Et si Marion crane, ce n’est pas encore le problème central; pas encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.