livres-a-telecharger
LAT&PUB
On en apprend de belles tous les jours, les amis ! Saviez-vous que dans notre belle société virtuelle assiégée par la pub, il était formellement interdit de l’évoquer en dehors d’une subliminalité qui perso me dépasse. Notre site fonctionne grâce aux bandeaux publicitaires sur lesquels chaque usager est libre de cliquer. Stop ! J’en ai déjà trop dit et me retrouve passible par cette seule petite phrase anodine, de bannissement  à jamais du monde parallèle où j’évolue gaiement  …. (il est interdit d’inciter…))
Vous l’aurez compris -ou pas- nous autres écrivaillons ne travaillons que par les mots (clés) qui renvoient à des liens publicitaires ou pas. La pub se nourrit donc de contenus, nos mots tout nus… petits mots anodins formant des phrases plus ou moins balancées, sensées ou non, peu leur prout…pourvu qu’elles envoient ailleurs, sur d’autres sites… ha la la, quelle vie !
Même causes et mêmes effets concernant le moteur de recherche visible sur le site, vous permettant de trouver sans quitter votre foyer chéri une définition ou autre curiosité ; le moteur est là, à portée de clic nourrissant notre humble site…
Cela reste entre nous, n’allez pas croire que je vous incite à quelque clic que ce soit, don’t forget : we are free même si nous n’avons pas toujours tout compris…
Alors, que faire ? Qui sont donc ces serpents à sonnettes sifflant au dessus de nos têtes ? On s’en fout, on s’en sert (ou non), on les oublie tant ils sont intégrés à nos us et coutumes virtuels.
Heureusement, il existe une parade  pour les irréductibles ; n’allez pas croire que je vous incite à une démarche quelconque, il est de mon humble devoir de vous faire partager l’incroyable nouvelle : les abonnés sont exemptés de pub ! Alléluia ! Engagez-vous, qu’ils disaient…
Dès lors que vous vous connectez sur le site avec vos identifiants (pseudo + mot de passe) il n’est plus question que de la page blanche qui nous fait tant envie….  A vous de choisir, de vous inscrire (ou pas) de cliquer sur des bandeaux (par générosité ou simple inadvertance) d’établir vos recherches à partir de votre site LAT.
Et comme le disait Proust (pas Marcel mais Gaspard) pas plus tard que samedi : « elle est pas belle, la vie ? »
LAT, pour vous fair’ lire

Lu 169 fois

Téléchargez l'article au format