Chapitre 2: Muss es sein?

Tout en marchant, je me souvenais de ma première rencontre avec mon amie, sur le campus de la fac. Nous avions assisté au même cours sur Mallarmé dispensé par un prof qui avait réussi à capter notre attention. Nous en avions parlé ensemble un moment et puis, subitement, rougissante elle m’avait soufflé à l’oreille  » jamais lu Mallarmé » Moi non plus! Nous avions comblé ensemble cette lacune dès que le fou rire fondateur de notre amitié fut dissipé. La bière rendrait-elle nostalgique? Ou bien est-ce Berlin qui rappelle par tous ses pontillés dessinés partout, ce que nous étions, ou ce que nous aurions pu être?
J’étais à l’heure devant le portail du numéro 19 de la Wienerschnitzel Strasse, je tenais une sacrée dalle mais mon amie n’était pas là. Une gentille vielle dame au chignon immaculé merveilleusement travaillé me tendis un I-Pod bleu:  » Sind Sie Herr Tofafecuneapostrof’? » avant de partir comme si de rien n’était.
« désolée, Tof’, un imprévu de dernière minute m’oblige à te faire faux bond très momentanément. Ecoute-moi  ce chef d’œuvre en attendant, mon ami et continue de marcher pendant  27 minutes. Muss es sein? JA, es muss sein! A plus tard « 
https://www.youtube.com/watch?v=UqgNDsSNDkU

Lu 12 fois

Téléchargez l'article au format

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *