Tag Archives: roman

La complainte des geysers (extrait)

Extrait du chapitre 23,  »A la lune, à la deuch’, à l’étroit sous à la bonne… » du roman de Bernard-Guy, sociologue et jazzman, intitulé « La complainte des geysers » paru en 2008. https://contesarebours.wordpress.com/ Bernard-Guy est également l’auteur de la préface du dernier recueil du

livres-a-telecharger

L’inconnu de la ligne 13 (extrait)

Suite à sa participation au recueil ENFANCES du collectif LAT avec son texte « Fier comme Artaban », Sylvain Dupré a eu la merveilleuse idée de lui écrire une suite. Cela a abouti au roman « L’inconnu de la ligne 13 » à paraître prochainement.  L’auteur a gentiment accepté de nous

La complainte des Geysers (extrait)

Photo: B-G Extrait du chapitre 38 du roman de Bernard-Guy, sociologue et jazzman, intitulé « La complainte des geysers » paru en 2008, où le héros évoque le décès de sa mère … Bernard-Guy est également l’auteur de la préface du dernier recueil du collectif LAT autour

livres-a-telecharger

Roman chorale 9

La poésie, dans l’ombre, je la suivais. Du Westin Book Cadillac, je vis Ellington et Tommy  rejoindre Slumpy. Le trio s’engouffra dans une limousine royale Packard 1915.  Que faisaient deux jeunes préadolescents dans cette limousine avec un riche banquier ? Le moteur de la Packard tournait au son

Roman Chorale 5

   La lance du chef Pawata     Pawata s’immobilise pour humer le vent de la plaine. Les dix guerriers qui l’accompagnent n’ont aucune peinture de guerre, juste l’arc, le tomahawk et le grand couteau nécessaires en cas de chasse occasionnelle. L’air fait un peu

Roman chorale 4

Oh, mais je n’ai pas lu Les enfants du capitaine Grant ! J’ai dû me renseigner, réapprendre que c’est un roman de Jules Verne et il faut absolument que je me le procure et que je l’emporte dans mes bagages, les quelques lignes découvertes sur Wikipedia

Roman chorale 1

ŒUVRE CHORALE/LAT   CHAPITRE 1/ UN NOUVEAU WESTERN   Rien au courrier. Boîte vide sans le moindre prospectus, ni même un détritus.  Ces derniers jours pourtant, j’en trouvais à la pelle si bien qu’armée de l’outil éponyme, ainsi qu’une balayette j’en déchargeais les restes. Mais