27 septembre 2021

5 thoughts on “Roman chorale 18

  1. Les bons esprits se rencontrent. Le chaman était déjà sorti de sa hutte virtuelle pour faire alliance avec le chat. Qui a dit que l’impossible appartenait à la non réalité ? Foie de canard, tout est au coin du détour. Super la  » voix  » du chat. C’est bon de donner sa langue au chat. Voilà un fier chaman au parfum !

  2. Il ne faut jamais sous-estimer un chat. Sous des apparences de doux félin, un tigre peut dormir en lui. Mister Child a besoin de parler, c’est évident. Et Marinette prise avec ces flics a besoin de secours. Il faut y aller au plus tôt.

  3. Je ne me rappelle plus qui est Roger mais il est bien réel puisqu’il rebouche un trou qu’il a creusé … Pour enterrer le mystérieux Docteur Popaul, ou alors pour cacher quelque chose … Je crois que je comprends bien le désarroi de Mr Child dans sa cuisine, heu pardon, son antichambre sans fenêtre … Lorsque je débarquerai, ce sera en terrain fortement miné, pas seulement le rond de terre imbherbe … Que l’esprit de Pawata passe par moi pour m’inspirer lorsque j’en aurai le temps et si ce n’est pas le cas, au moins la lecture déjà si prometteuse ne me décevra pas, je sens cela !

  4. Chacun cherche en faisant son petit bout de chemin.
    Bien sûr, on risque quelques légères errances mais Pawata va bientôt nous remettre dans le chemin escarpé de la construction d’un scénario satisfaisant pour tous.
    Juste qu’aujourd’hui, Pawata doit aller à Castorama pour acheter un robinet car celui de la baignoire goutte et Madame Pawata n’est pas contente qu’on lui préférât des gribouillages d’internautes au confort du bain (ouf) 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.