25 septembre 2021

3 thoughts on “Chroniques du ver sot : Chez Bébert

  1. quel plaisir tout d'abord de lire une seconde (je n'ose écrire deuxième dans toute cette instabilité qui règne dans un environnement inhospitalier…)) chronique de l'asphalte! C'est donc qu'écrire l'emporte dans ton cœur sur l'assurance 100% garantie d'être lu par des milliers, que dis-je des milliers, des millions de lecteurs avides et impatients!

    Étant moi-même alsacienne de naissance (si, si!!) je pousse d'ores et déjà un kokoriko de rigueur par pur chauvinisme; les Alsaciens, c'est un peu comme ces gens du Nord qui ont dans les yeux le bleu qui manque à leur décor, si mes souvenirs sont bons… Maintenant, pour bénéficier de cette chaleur mieux vaut ne pas trop déteindre, hein, et se fondre dans la joie de goûter à ce qu'ils ont de meilleurs sur leur route des vins….

    lecture fort sympathique donc, sur fond de misère sociale qui ne dégouline pas trop de compassion sociétale…

    bon, la chute ressemble un peu à un aphorisme carambaresque, mais on s'en tape un peu puisque l'essentiel c'est l'ambiance, le style aganticusien qui se fout des messages moralisateurs et c'est ça finalement que j'aime bien retrouver en suivant tes chroniques… à plus, donc, si tu vois c'que veux dire…

  2. Je ressors de ma lecture comme si je venais de regarder un court métrage, avec une chute qui laisse au lecteur un éventail d'interprétations possibles (ce que ne permet pas la légendaire finesse carambarologique, si? ;-P ). Un aspect visuel qui me plaît…

    (Les chroniques de l'asphalte, ça me dit quelque chose, de S.Benchetrit je crois; pas lu encore, merci de m'y faire penser 😉

  3. si on peut même plus rigoler! 😉 et puis, les carambar, c'est chouette, on en a pour des heures tant ça colle aux dents, (euh, je m'enfonce, là? ))

    pas lu non plus les chroniques de l'asphalte mais j'aime bien le titre;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.