26 septembre 2021

7 thoughts on “RC 56 – Doctor Paul & Mister Child

  1. J’ai lu en grande vitesse. Polo and Chil sains et saufs, mais pas sortis tout droit du récit à Détroit. Je reviendrai en espérant remettre mes idées en bouc’. À + pour ajouter un commentaire qui tienne debout. :-))

  2. Take me to the next whisky bar and don’ask why ! Ce qui se passe à Détroit reste à Détroit. Dire que Lolita avait volé les oursons de Delphine et que tout le monde s’en fout ! Une vraie maison de fous. lol

  3. Qu’est-ce que c’est beau ! Ouf, enfin sortis du confessionnal et de cette église où se déroulent des événements pour le moins insolites. Et les deux lascars sont superbement inspirés !

  4. Hum, hum… Si j’ai tout compris, le malin vient faire le malin… Tant pis pour lui car le sheriff Hank commence à comprendre que la chanson des Doors n’était pas « the end ».
    Juste le début de la fin…

  5. On avance, on avance on avance, c’est une évidence on n’a pas assez d’essence pour fair’la route dans l’aut’sens, faut qu’on avance!
    Excellent pastiche qui me ramène à des souvenirs anciens, et je pleure….
    belle avancée dans l’intrigue dans ce chapitre où l’on recentre les hauts et les bas dans une ville où plus rien est étroit, ni droit, bravo mister child qui me rendrait presque sympathique cette vieille canaille de Polo… 😉

  6. Bravo Mister Child pour l’évasion de Child et Paul de ce confessionnal où toutes vérités ne sont pas bonnes à dire. Si le prêtre est scrupuleux on risque de marcher que dalle sur un chemin tortueux et de finir sur la croix. Bravo, on continue….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.