Archives

Le petit poète amoureux n° 2

Le petit poète amoureux n° 2   Où commence l’amour.   Sur le rivage Vagues en mille caresses Sur ton visage   Sur ton visage Quelques taches de rousseur Superbe plage   Superbe plage Pour mes lèvres s’y poser En un naufrage.   En un naufrage, En ce grand bleu de tes yeux Et leur sillage.   Et leur sillage Dans le plus grand des océans, Puis davantage.   Puis dava... »

sans-me-quitter-des-yeux

Sans me quitter des yeux.

Sans me quitter des yeux. Sans me quitter des yeux où elle jette le trouble Avec élégance elle ôte sa chemise En silence un léger froissement caresse Cette douceur nue dans la fragrance exquise. Elle dénoue ses cheveux sourit et se cambre Son corps de déesse, m’affole, m’émerveille Immobile elle se tend, tout en elle supplie L’instinct et le désir, en soi, se réveillent. Le temps s’est arrêté au-d... »

Le Congrés

C’est pourtant sous les meilleurs auspices qu’avait débuté ce XIIème congrès de la Chasse d’Eau sous la présidence bonhomme mais ferme de M. Robinet. Même les habituels et encombrants intégristes du « M.P.C.F.J » (Mouvement pour la Cabane au Fond du Jardin) étaient restés silencieux ces jours-ci. C’est tout juste si la polémique soulevée par Mourze Eric dans « Almaviva-Magazine » attribuant la déc... »

RAY-CAESAR-LOLITA

ENTRE TON CHIEN ET TOI.

Entre ton chien et toi.   Entre ton chien et toi. C’est beau cette complicité : Ce que tu lui dis ; Autrement plus grand Ce qu’il a compris ; Toi, tu le rassures, Tu es la promesse D’une présence ordinaire, D’un morceau de sucre ; Il saute de joie, il jappe, Et toi tu claques tes doigts ; Lui, soumis, se couche Sursaute quand tu te mouches ; Au premier regard il sait tout Il attendra ton sour... »

POESIE DU JOUR

Nulle part…   Viens-tu de nulle part ? Où n’est-ce D’un matin de hasard ? Cœur ouvert Au long fleurissement ; Conscience Du frémissement S’attardant Sur ta peau fragile A l’heure De ce commencement Le début De la maturation : Sans cesse Dés lors, changeras-tu ; En esprit, La chair ou la matière Boucanent Inéluctablement ; Mais chacun Peut décrypter l’écorce Les stigmates Parlent bien de ses r... »

Quelqu’un de sacrifié

*** Quelqu’un de sacrifié. Toujours quelqu’un de sacrifié : Derrière la porte pour pleurer ; Du grand amour qu’on partageait Ne reste qu’un lit défait. Toujours quelqu’un qui se barre Soudain sans crier gare ; De nuit tu étais son phare Quel naufrage se prépare ? Toujours le poids du silence Qui étouffe la sentence 3 On accorde son indulgence, Matière à repentance. Toujours une main sur son corps ... »

Coeur à coeur, d’âme en âme.

Cœur à cœur, d’âme en âme. Virevoltante la soie légère D’une pensée Qui effleure avec douceur L’esprit ouvert Virevoltant les blancs flocons Tous ces mots Dans l’encre sympathique : Vides espaces Virevoltant tels désirs fous Imaginant La tessiture, l’essence Des trémolos… Virevoltants, superficiels, Dans l’air voilé, Le sens et les vibrations Qui portent voix. Tourbillonnante l’émotion Enfin surpr... »

Je viens te parler des sentiers.

Je viens te parler des sentiers.   Je viens te parler des sentiers que j’emprunte dans mes matins d’estive Des chants venant des bosquets où nichent  des rossignols, des mésanges… …Partager la douceur du jour au gré de mes pensées qui dérivent Sur les flancs d’un mirage végétal, grésillant d’une cacophonie étrange.   Les ombres  devant l’astre jouent la séduction, enfilent leurs bas de s... »

chaque instant te regardant

Je me retrouve à ton âge.   A chaque instant te regardant je me retrouve à ton âge, et si parfois je te vois un peu déjanté je pense avoir perdu ce feu de la jeunesse, un peu d’insouciance et ce brin de folie qui emporte tout ; un élan que personne ne saurait arrêter et qui fait qu’on pourrait s’en mordre les doigts. Quand bien même, ce n’est pas le problème : l’énergie bouillonne en toi et t... »

La complainte des geysers (extrait)

Extrait du chapitre 23,  »A la lune, à la deuch’, à l’étroit sous à la bonne… » du roman de Bernard-Guy, sociologue et jazzman, intitulé « La complainte des geysers » paru en 2008. https://contesarebours.wordpress.com/ Bernard-Guy est également l’auteur de la préface du dernier recueil du collectif LAT autour des Villes Mutantes et autres curiosités bétonnées, et de la postfa... »