Elles Hos-Air les faits minimes

Résonance, volcan, tourbillon, feux d’artifice, arc-en-ciel

Quel bonheur de retrouver ta prose en trompe œil, un régal si pertinent, une stimulation intérieure percutante, percutée.

Pause d’intégration, respire Air, respire.

Rouge : douce chaleur corporelle le long de la colonne vertébrale, fourmis dans les jambes et je danse sur les braises, saute les feux de joie, rit et blablabla

Jaune : éjaculateur, pollen fécond. La nuit noire s’emplit de soleils et dans une alchimie passionnée je me régénère.

Vert : diffusion, respiration, échanges, partage, mélange, addition, révélation. Dans ce fatras surréaliste l’impressionnant est la structure.

Blanc / orange : Liberté. Sans rien ajouter, l’entourer c’est la limiter. Liberté.

Bleu : rondes gouttes d’eau, roulent et ondulent dans le courant continu et impermanent. L’image la plus saisissante d’un flux permanent renouvelé à chaque instant.

Violet : et tu te mets à rêver, rêver des plus grands rêves, ceux que tu réalises. Qui de la poule ou de l’œuf a dégainé le premier ?

Bouquet final : apothéose. Et tu sais déjà de quoi je veux parler au summum, première marche du podium ? Cette énergie pure, partout présente, éclatée et remplissant tout l’univers. Vraiment. Hosa, éveil de couleurs, merci. Reçois ce feu d’artifice et partage-le !

Vraiment

Air

Lu 111 fois

Téléchargez l'article au format

7 thoughts on “Elles Hos-Air les faits minimes

  1. Bon, là, j’dis rien… j’aiguise mes fusées et tente de sécher mes allumettes. Ce 14 juillet perso me révolutionne ! c’est un(e) fête.
    Tu vois, tes deux mains gauches sont expertes, tu m’as devancée d’une courte tête !

  2. On en manquait, de ne pouvoir plus respirer le doux parfum subtil de l’hosair. On a besoin plus que jamais de ce genre de fleurs précieuses qui résistent à l’hiver…

    Hosair: Fleur rare dont on connaît les « deux » parties, deux éléments de vie, deux voyElles, deux charmes, grâce à leurs diverses activités respectives avant la rencontre des deux, soit avant hybridation, harmonisation. La première puisait son énergie vitale dans le coeur de la vie même, exprimée toute en fulgurances à travers notamment des joutes feat Nino Brown himself ; la seconde offrait des horizons traversés d’arcs-en-ciel et de chauds éblouissements au creux desquels tout/e passant/e aimait à venir se lover. Des bons hasards de la vie figure en haut lieu celui de cette rencontre qui a posteriori apparaît comme évidente. Tels le plant de blé et la légumineuse entrant en interaction pour se livrer au plus grand trafic qui existe au monde, le trafic invisible et souterrain des plantes, s’échangeant de l’azote contre du carbone, et ainsi s’hypervitalisant mutuellement, les deux éléments de l’hosair proposent une nouvelle gamme de saveurs complètement inédites, bienfaisantes pour le coeur.

    (in Le Dico Qui Dit LAT)

  3. Cher Fan,

    Comme tu comprends biens nos lianes ! C’est un honneur rare dont je ne suis pas coutumière (écri-vaine en milieu solitaire) : un sunflower planté à mon parterre ! Merci. Je m’incline.
    Pousser la porte du jardin LAT ? Un 10 000 m haies ! Heureuse d’être en relais avec Air : je retrouve mon souffle.
    Et que du bonheur à vous lire tous. J’prends mon temps, je vous déguste.

    Merci, cher Fan, d’offrir à nos épistolaires, une terre exquise.

  4. j’aime assez ce commentaire bien éclairé du fan pour lui demander humblement, si avec l’autorisation des auteures, il accepterait en tant que préface pour le futur e book. ces mots fragiles semés au vent ..
    d’autre part, si une telle entreprise sied à nos color-girls, j’y verrais bien quelques illustrations de votre choix, qu’en dites vous? Allez préparez-nous une beau livre pour les fêtes, de quoi nous inspirer pour la nouvelle année avec un nouveau mag, nouveau recueil…

    merci

  5. Coucou les amis, pour l’instant nous n’avons pas encore décidé si nous publierons notre correspondance sur forme d’ebook, mais si cela se fait et si Hosa est d’accord et Tof se le sent, ça sera un plaisir. Pour les illustrations, cela me paraît une excellente idée, nos échanges sont des stimulateurs de sens. Pour Noël ça me paraît bien short….

  6. C’était écrit comme ça, dans l’élan enthousiaste provoqué par des synergies poétiques élaborées au petit labo du plum’bis ; mais ces mots sont à vous et ce serait donc un plaisir…
    La surprise de l’hosair fut d’autant plus réjouissante que je venais de voir au cinéma, dans le cadre du festival des 3 continents, ce super film argentin… Historias Minimas !! http://www.youtube.com/watch?v=wPFd5BOn454

  7. je l’ai regardé. il est superbe et je ne comprends pas pourquoi je ne l’ai pas vu avant moi qui court toujours après tous les films argentins. merci tof bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.