26 octobre 2021

6 thoughts on “RC 40/ Mon oncle d’Amérique

  1. Ah ça, par exemple ! Tu me l’enlèves de la plume, cet épisode !
    Sans char ! j’étais en train de cogiter quant à l’avenir de Pawata et de sa (trop grande?) sagesse pour ces humains qui oublient souvent que la vie n’est qu’un passage très rapide entre le néant et l’inconnu.
    C’est vrai que Pawata sourit beaucoup moins : est-ce que sa mission tire à sa fin ?
    Est-ce que les artistes ont gagné le droit d’habiter la vieille maison ?
    Pauvre Mr Hitch, génie en son temps et tellement incompris de notre époque où les scénari se construisent à coup d’électronique et les gens se parlent sans se voir…
    Ha, là, là, elle est pourtant belle la vie, non ?

  2. Si le scénario échappe à Pawata, que dire de Delphine alors, qui depuis la diner party joue les Bécassine sans le vouloir, qui après être sortie, sans doute à la laverie automatique, a trouvé la porte bloquée jusqu’à ce qu’elle s’ouvre comme par enchantement (merci à David ?) ! Etourdie de superbes mots et images, elle va s’échapper, aller seule visiter le Detroit Institute of arts et se procurer le DVD de Les herbes folles d’Alain Resnais. Après, elle espère bien reprendre du poil de la bête, à moins que le roman se termine avant.

  3. Le Chaman pas content du tout, sortit de ses gonds en bondissant hors du cercle imbherbe. La Vie est un Roman. Il planta fermement son enseigne au bord du rond pas d’eau : OUVERT POUR CAUSE D’INVENTAIRE.
    Lettres capitales pour les myopes de Détroit. La Guerre est Finie / I want to go Home. Je vis, je revis. :-))

  4. Ma plume sera castrée et pour cause, je serai à Cuba « internet non autorisé dans ce « VIVA Cuba Libre» pour les prochaines semaines. Mon Chaman surveille les mouvements de vie sur ce lieu mythique. À plus et que les jeux se poursuivent. On a le pain. Que demander de plus ? Bizs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.