26 septembre 2021

10 thoughts on “RC 50 L’énigme de Lana Graham

  1. Ça va faire de la job de moins pour le fossoyeur si Akatagi se met à réveiller les morts et du coup deviendront compétiteurs. Tant qu’à moi, je suis morte de peur juste à l’idée qu’on puisse même seulement effleurer cet Indien blond aux cheveux tressés. Un peu c’est assez, beaucoup c’est un peu trop, énormément c’est comme je me sens actuellement. J’ai très-très-très peur, le cœur s’accélère. Est-ce qu’il va éclater ou bien s’il va s’arrêter? Oh et puis en passant, ne faisons pas de discrimination envers la femme. Dieu l’a créée belle, c’est pour la montrer. Marnie a très bien posée. Cacher la femme en la voilant des pieds à la tête, ici et là? Kessé ça c’t’affaire-là? Et pendant ce temps-là les pingouins grelottent, mais cela n’intéresse personne. Han-k?

    Les pertes de temps ne sont que des rides inutiles. Alors, allons-y. On suit les pistes dissimulées au travers de la route, on les sème à tour de rôle et on se retrouve tous à boire un verre de rhum à la fin de la présentation du certificat de location de la vieille maison Bates.

    Toi, Akatagi, te laisse une note 10/10 +

  2. Du très grand Agantikatagi ! Riche en nouveaux personnages, l’humour avec un grand H, et les énigmes…
    Après Di, je ne sais que dire, alors j’m’en vais relire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.