27 septembre 2021

7 thoughts on “Roman chorale 15: Antichambre

  1. J’ai besoin d’une bouffée ou deux ou plus ! Où est le chaman ? Ça presse. Câline de blues, la Berline blues m’a filé le spleen… Faut que je redescende et que je relise. J’ai la tête qui éclate sous tant de révélations.Un gros Pow Wow !

  2. quelle histoire,! c’est un coup de tonnerre qui eût dû alerter cette pôvre Marnie mais peut-être bien que ces médocs contre l’angoisse lui ont été administrés à l’insu de son plein gré, qui sait? Quant à ce curieux Roger, qui s’est enfermé lui-même dans un asile alors qu’il eût pu aimer une femme, quel choix terrible isn’it? Mais ça avance tout de même, et finalement converger n’est pas le plus doux des mots de notre vocabulaire, je préfère encore « diverger » et comme dirait Aganticus 10, c’est beaucoup…
    cette antichambre a un petit côté (puisqu’on aime les références) Wuthering Heights qui n’est pas pour me déplaire
    quant à la chanson, elle me rappelle un certain Mag2ch’ ce qui me donne une idée pour autre chose ;-))
    donc je rejoins Marie Louve sous l’imberhe pour son pow wow en attendant la suite.

  3. On va finir par visiter toute la maison avec ses secrets, ses replis et ses doutes.
    Pas de soucis, Pawata veille de l’extérieur.
    L’important est que chacun continue son tracé afin que le final soit l’artifice de feu « l’esprit qui rode ».
    La maison des artistes va rester debout, au moins dans les mémoires, longtemps après que nos plumes soient usées.

  4. c’est cela qu’Air appelle « le choix de Sophie », la divergence dans la narration, le déroulé de l’intrigue ? C’est une super référence en tout cas, que je ne connaissais pas. Encore une !
    Vous suscitez une inspiration, ou en tout cas un plaisir long comme un ronronnement de Kaputch; merci <3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.