25 octobre 2021

7 thoughts on “Roman chorale 43 Akatagi

  1. Tabarouette ! Quelle affaire ! Je vois une revenante qui revient de loin, aussi bête que Mme Bates, mais comme je suis contente de la revoir. C’est une chance que Yanis ait retrouvé ses origines dedans son coeur d’Indien. Jambe de grillon aurait t-il un lien de parenté avec Edelweiss tenace qui elle, boite avec un pied ?

  2. Ah ben, voici qu’on voit d’autres personnages s’ajouter, sur lesquels il faudra compter : le fils de son père, qui donc, lui, n’a pas complètement disparu et une Coupatrèfle à poigne et qui intercepte l’invisible … Delphine est complètement larguée mais va tâcher de ne pas le montrer 😉 !

  3. Si Jambe-de-grillon se dévoile au grand jour, il y aura de la casse. Il faut savoir que dans ce roman chorale les personnages se cachent les uns sous les autres. Je persiste et signe à l’effet que Yanis est de la descendance d’Oeil de Tendresse et que Pawata est son père adoptif. Il faut vite rechercher Child qui est porté disparu. Marnie nous en reparlera d’ici peu. Du côté de Béatrice, elle expie ses péchés. D’ici à la découverte de la missive rose envoyée à Yanis, je vous salue, Akatagi. Hugh !

  4. Mrs Bates chez le shériff, voilà qui laisse augurer du « meilleur » pour ce début de printemps.
    Les bonnes ondes d’Akatagi vont-elles finalement rapprocher les esprits et réchauffer les coeurs ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.