Sans me quitter des yeux.

sans-me-quitter-des-yeux

Sans me quitter des yeux.

Sans me quitter des yeux où elle jette le trouble
Avec élégance elle ôte sa chemise
En silence un léger froissement caresse
Cette douceur nue dans la fragrance exquise.

Elle dénoue ses cheveux sourit et se cambre
Son corps de déesse, m’affole, m’émerveille
Immobile elle se tend, tout en elle supplie
L’instinct et le désir, en soi, se réveillent.

Le temps s’est arrêté au-delà des rideaux
Un rayon fulgurant s’est posé sur son sein
Subrepticement, je viens le recueillir
Je devine l’ardeur qui envahit ses reins.

L’espace peu à peu a su nous réunir
En ce ruissellement à nos lèvres sucrées
En une étreinte folle qui nous voit défaillir,
Plusieurs fois en mourir puis en ressusciter.

Pierre WATTEBLED- le 8 octobre 2015.

Lu 196 fois

Téléchargez l'article au format

Author: Pierre WATTEBLED

Je suis né à Saint Valéry sur somme,notre famille a habité successivement à Abbeville, Béthune et Arras. Etudes secondaires compliquées, j'ai exercé plusieurs métiers, employé de banque,représentant- merchandiser, ambulancier, et j'ai fait une école aux PFG ce qui m'a permis d'être directeur d'agence. Aujourd'hui , je suis retraité et vis à La Biolle( Savoie) un petit village situé à 5 kms du lac du Bourget et 25 kms du lac d'Annecy ( Haute-Savoie). Nous avons eu quatre enfants et treize petits-enfants. Passionné de cyclisme, de ballades en montagne. J'ai publié en 2005 " l'enfant de paille". Autrement je publie sur des forums de poésie et quelques blogs sur le web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.